Actualits

Résidence de la compagnie Max & Maurice

Résidence du 6 au 23 juillet 2020, sous chapiteau, sur le parking aérien des Quinconces.
Coproduction Cité du Cirque pour le Pôle régional Cirque Le Mans.

Création : « De A à Zèbre », abécédaire sous chapiteau.

Sortie : 2020

Disciplines : clown, fil, équilibre, jonglerie, main à main, contorsion, vélo acrobatique, roue Cyr, trapèze.

Équipe

Avec Stéphanie Bouchard, Seydouba Camara, Sandrine Colombet, Rubén Martin Urdialès, Camille
Toyer, Olivier Verzelen
Mise en scène : Emmanuel Gilleron
Musique : Cyriaque Bellot, Yui Sakagoshi
Photo © DR.

Projet artistique

De A à Zèbre, c’est 26 lettres qui s’enchaînent ;
26 respirations pour se faire plaisir, pour rire, pour sourire, chanter, danser, poétiser librement sans aucune contrainte, laisser divaguer son esprit au gré des vents ;
26 signes comme une galerie de portraits avec des petits et des grands cadres, des portraits sombres, des portraits clairs, des qu’on préfère, d’autres qu’on trouve moches.
26 caractères pour montrer, s’il est encore besoin, que nous sommes multiples dans nos choix, qu’il n’y a pas une vérité, une direction.
De A à Zèbre, un abécédaire absurde, libertaire et joyeux.

Coproductions et résidences : Le Sablier, Pôle des arts de la marionnette en Normandie, Scène conventionnée, Ifs et Dives-sur-Mer (14) ; Réseau Grand CIEL ; L’Atelier Culturel, Landerneau (29) ; Le Quai des Arts, dans le cadre des Relais culturels régionaux, Argentan (61) ; Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie, La Brèche à Cherbourg (50) & Cirque-Théâtre d’Elbeuf (76) ; Le Palc, Pôle national Cirque Grand Est, Châlons-en-Champagne (51) ; Ville du Mans & Pôle régional Cirque Le Mans (72) ; Transversales, Verdun (55).
Soutiens : Le Sablier, Pôle des arts de la marionnette en Normandie, Scène conventionnée, Ifs et Dives-sur-Mer (14) ; Réseau Grand CIEL ; L’Atelier Culturel, Landerneau (29).

Compagnie Max & Maurice (14)

Emmanuel et Antoine, plus connus sous le nom de Max et Maurice, se sont rencontrés au début des années 1980. À l’époque, ces deux jeunes artistes en herbe, l’un équilibriste, l’autre jongleur, étaient animés par une même volonté : celle de raconter des histoires drôles et poétiques en connivence avec le public. En 1987, ils créent leur propre compagnie de cirque et montent quelques spectacles en duo. Puis vient le besoin de s’agrandir en nombre en espace. En 1997, ils quittent la ville de Caen pour s’installer dans une ancienne usine de réparation de wagons située au Val de Maizet. Les années suivantes favorisent les rencontres avec d’autres artistes et donnent naissance à la création de spectacles à plusieurs, « Cirque Mons » en 1997, puis « L’Arche à Songe » en 2002. Le duo reste présent dans les spectacles mais s’enrichit d’autres talents. C’est notamment le cas avec « Oups ! », création de la compagnie en 2005 qui compte en fin d’exploitation 240 représentations, dans « La Quincaillerie Lamoureux », création 2011 avec 150 représentations, et « Les Grands Fourneaux », création 2015 avec 151 représentations.

Tags: , , , ,